Maintenant, vous savez comment prendre soin
de votre capital cérébral et de votre vision avec le DHA*.

* Le DHA contribue au fonctionnement normal du cerveau et au maintien d’une vision normale pour une consommation de 250 mg/jour, dans le cadre d’une alimentation variée et équilibrée.

Le produit St Hubert Oméga 3® DHA

St Hubert Oméga 3® DHA, une nouvelle source alimentaire de DHA

En France, 85% des adultes ont un apport en DHA inférieur aux recommandations1. Comment répondre à ce problème ?
En effet, le DHA est un acide gras indispensable à l’organisme. Il possède de nombreux atouts santé, notamment sur le cerveau et la vision. C’est pourquoi St Hubert a mis en œuvre tout son savoir-faire pour répondre à leurs besoins, et propose aujourd’hui « St Hubert Oméga 3® DHA », une nouvelle source de DHA pour maintenir son capital cérébral et sa vision au quotidien2. Sa recette est à base d’huile extraite de la microalgue Schizochytrium sp. à teneur élevée en DHA, très appréciée pour ses vertus nutritionnelles. L’huile extraite de cette microalgue contient en effet 32 % de DHA, ce qui représente un taux trois fois plus élevé qu’une huile de poisson moyenne.

1 ANSES (2015) Apports en acides gras de la population vivant en France et comparaison aux apports nutritionnels conseillés définis en 2010
2 Le DHA contribue au fonctionnement normal du cerveau et au maintien d’une vision normale pour une consommation journalière de 250 mg, dans le cadre d’une alimentation variée et équilibrée, et d’un mode de vie sain.

St Hubert Oméga 3® DHA, un profil nutritionnel avantageux

St Hubert Oméga 3® DHA est bien évidemment une source de DHA, mais pas que ! Sa recette, optimisée d’un point de vue quantitatif (produit allégé en matières grasses) et qualitatif (teneur réduite en acides gras saturés, richesse en acides gras polyinsaturés), est également riche en vitamine E antioxydante3 et pauvre en sel. Mais elle est aussi sans huile de palme, sans conservateur et sans OGM ou produit dérivé !


3 La vitamine E contribue à protéger les cellules contre le stress oxydatif, dans le cadre d’une alimentation variée et équilibrée, et d’un mode de vie sain.

Valeurs nutritionnelles moyennes

St Hubert Oméga 3® DHA 250 g doux
Sans huile de palme

Ingrédients : Eau, huiles végétales 48% (colza, coco, karité), huile extraite de la microalgue Schizochytrium sp. à teneur élevée en DHA 0,8%, émulsifiants (mono et diglycérides d’acides gras, lécithine de soja), arômes (lait), sel, stabilisant (pectines), provitamine A.

Pour 100g Par portion (10 g)
Energie 1850    kJ   
450    kcal 
185    kJ  
45    kcal
Matières grasses, dont : 50    g     5,0  g   
Acides gras saturés 14    g     1,4  g   
Acides gras mono-insaturés 23    g     2,3  g   
Acides gras poly-insaturés 13    g     1,3  g   
Sel 0,29 g     0,03 g   
Vitamine A (% Apport de Référence) 120 µg (15%) 12   µg  
Vitamine E (% Apport de Référence) 11 mg (92%) 1,1  mg  

Teneur en oméga 3 pour 100 g : 3,5 g ; dont ALA : 3,25 g et DHA : 250 mg.

Contient des quantités négligeables de glucides, sucres et protéines.

Au quotidien, une portion de St Hubert® DHA (soit 10 g) couvrent 10 % des apports nutritionnels conseillés en DHA4.


4 ANSES (2011) Actualisation des apports nutritionnels conseillés pour les acides gras – Rapport d’expertise collective

St Hubert Oméga 3® DHA, le plaisir du goût

le-produit-pic-1« Une texture et un goût agréables, rappelant fortement celui du beurre, et facile à tartiner ». Avec son bon goût frais, il ravit petits et grands. Quoi de mieux qu’une bonne tartine pour commencer la journée ?

St Hubert Oméga 3® DHA, pratique au quotidien

Et si tous les membres de la famille utilisaient le même St Hubert® ? Et si on pouvait manger des tartines, confectionner un gâteau, faire sauter des légumes à la poêle ou encore faire braiser une viande en cocotte avec la même matière grasse ? C’est possible ! St Hubert Oméga 3® DHA, à tous les âges de la vie, s’utilise aussi bien à froid qu’en cuisson. Des tests réalisés dans des conditions normales d’utilisation ont prouvé que la cuisson n’avait aucun impact significatif sur le DHA. Et nos consommateurs le disent : « Il se cuit facilement à la poêle, il fond bien, ne noircit pas et ne laisse pas les aliments trop gras. »** Alors plus de raison de manquer de DHA !

(**Source : test quantitatif organoleptique à cru et en cuisson auprès de 100 femmes – Institut Repères pour St Hubert – février 2015.)