Slide background

Conseils Santé et Nutrition

Conseils Santé et Nutrition

Réconcilier alimentation, plaisir et santé, c’est possible

Retour aux articles

Fatigue visuelle, gare aux écrans !

5 février 2016

Téléviseurs, ordinateurs, tablettes, smartphones… Dans une société ultra connectée, il n’existe plus une journée sans que l’on ait les yeux rivés sur un écran (2h08 en moyenne par jour et même 3h07 pour les 16-24 ans). Aujourd’hui, nombreux sont ceux qui se plaignent de troubles : yeux rouges, fatigue, maux de tête… La sur-sollicitation quotidienne des yeux peut amener au « syndrome de l’œil sec », parfois appelé « syndrome de vision informatique ». Il provoque par exemple des picotements, une sensation de sable dans les yeux ou de paupières collées. En fait, l’utilisation excessive d’écrans entraîne une mauvaise qualité ou une réduction de la production de larmes. Pour éviter d’en arriver là, voici quelques conseils simples à suivre au quotidien :

Zoom avant sur votre écran : si l’ergonomie du poste de travail est fondamentale pour le dos, la nuque… elle l’est aussi pour les yeux. Intéressons-nous plus spécifiquement à l’écran d’ordinateur, car nous l’utilisons de nombreuses heures au travail ou à la maison :

Position :  l’écran doit être placé droit, devant l’utilisateur, légèrement en arrière et idéalement à une distance de 50-70 cm. Le haut de l’écran doit être au même niveau que celui des yeux. Le travail prolongé sur les ordinateurs portables n’est pas recommandé : prévoir un deuxième écran pour éviter d’avoir la tête penchée. De plus, pour l’écriture ou la lecture, penser à adapter la taille des caractères et à utiliser le zoom si nécessaire.
Lumière :  les éblouissements et autres reflets fatiguent les yeux (on évitera donc de placer l’écran face à une fenêtre) : Une astuce peut être d’utiliser un film de protection pour écran. Il est également recommandé de régler la luminosité de l’écran par rapport à la lumière de la pièce. Cela évite les contrastes trop importants. Un dernier conseil, préférer un fond d’écran clair et non animé, nettement plus reposant.
Confort : le travail sur écran diminue la fréquence et l’amplitude des clignements. Il en résulte un dessèchement de la surface de l’œil. S’il est difficile (et peu naturel) de penser à cligner des yeux, penser à faire des pauses régulières : environ 20 secondes toutes les 20 minutes. Au minimum faire l’effort de regarder au loin, ou mieux, changer d’environnement. Pour ménager les yeux, il est également indiqué de varier, dans la mesure du possible, les tâches de travail : écran, papier, relationnel…

Zoom arrière sur vos habitudes de vie : maintenant que le poste de travail est correctement aménagé, que les manières de faire ont changé (plus ou moins facilement), il convient de prendre un peu de recul. On n’y pense pas forcément, mais préserver la vue passe aussi par l’arrêt du tabac, la qualité du sommeil ou encore l’alimentation. En parlant de cela, quels sont les aliments à choisir pour prendre soin des yeux ?

Les légumes verts et à feuilles vertes : les choux, les épinards, la laitue, le poivron, le brocoli, le persil… Ils sont tous dotés d’une grande richesse en provitamine A (qui se transforme en vitamine A dans l’organisme), ainsi qu’en lutéine et zéaxanthine (qui sont des pigments présents dans la rétine).

conseil-pic-3Les fruits et légumes oranges : la carotte regorge de provitamine A, ainsi que de lutéine et de zéaxanthine. De manière générale, tous les autres fruits et légumes oranges sont de bonnes sources de provitamine A : la patate douce, la citrouille, les agrumes, la mangue…

Les abats : le foie et les rognons sont riches en vitamine A et en zinc. La vitamine A contribue au maintien d’une vision normale. Le zinc, quant à lui, intervient dans le métabolisme de la vitamine A.

Les huîtres : elles sont une excellente source de zinc.

Les poissons gras : le maquereau, la sardine, le saumon comptent parmi les poissons dits « gras », caractérisés par une grande richesse en acides gras de la famille oméga 3. Parmi ces acides gras, le DHA participe au fonctionnement normal du cerveau et au maintien d’une vision normale, pour une consommation de 250 mg/jour, dans le cadre d’une alimentation variée et équilibrée, et d’un mode de vie sain.

Pour en savoir plus : Association Nationale pour l’Amélioration de la Vue (AsnaV), http://asnav.org

* Baromètre de la santé visuelle des Français – 2015 – AsnaV/OpinionWay

La consommation des produits de la gamme St Hubert® s’entend dans le cadre d’une alimentation équilibrée et d’un mode de vie sain.

Catégorie : Activités - Conseils Santé et Nutrition - St Hubert® DHA

Vous avez apprécié cet article, vous apprécierez ceux-ci :